Nos conseils pour augmenter votre trafic SEO avec le nouvel algorithme Google

Le 1er août 2018, Google a apporté un profond changement à son algorithme de référencement naturel.  Cet algorithme est appelé Medic Update. Pourquoi ? Car il a d’abord été appliqué aux sites de santé, finance et sécurité. Google a des exigences particulières d’un point de vue SEO pour ces pages. La qualité du contenu doit y être particulièrement travaillée. Cependant, au fil des semaines, il s’avère que ce nouvel algorithme commence à s’étendre à tous les types de sites…

Nos conseils pour augmenter votre trafic SEO avec le nouvel algorithme Google

Corrigez vos erreurs techniques: erreurs 404, Sitemap XML non trouvé, Underscores dans les URLs…

Rappelons le, le 1er élément essentiel pour optimiser son référencement naturel est d’avoir un site solide techniquement. Ne cherchez pas à optimiser votre maillage ou vos balises tant que des erreurs techniques restent présentes. Nous parlons de pyramide du SEO pour montrer l’ensemble des éléments stratégiques à travailler pour gagner en positions naturelles. Votre stratégie SEO doit suivre ces étapes, de la base au sommet.

pyramide-seo

En ce qui concerne les pages 404, il faut d’abord les repérer. Pour cela, vous pouvez utiliser un logiciel du nom de Screaming Frog. Ce logiciel va parcourir l’ensemble des pages de votre site, comme le robot de Google et vous remonter tout un tas d’informations sur vos pages. Vous aurez ainsi la liste de vos pages 404.

Il vous faut également vous assurer que Google ait bien accès à votre fichier Sitemap. Un Sitemap est un fichier qui indique l’ensemble de vos pages pour aider les robots des moteurs de recherche dans le parcours de votre site: en d’autres termes, fournissez une carte à Google, il se repérera ainsi plus aisément et référencera donc mieux vos pages. Un moyen simple de vous assurer que Google ait accès à votre Sitemap est d’indiquer la ligne Sitemap: http://www.mon-domaine.fr/sitemap.xml dans votre Robots.txt.

Nouveau call-to-action

Dernière erreur courante, n’utilisez surtout pas d’underscores dans vos URLs. Sachez que dans le langage de votre obscur ami développeur, l’underscore lie les mots entre eux tandis que le tiret les sépare. Google préfère donc les tirets.

Il existe bien sûr d’autres erreurs techniques mais il s’agit ici des plus fréquentes. N’hésitez pas à nous contacter pour travailler d’éventuelles d’autres erreurs. Nous devrions avoir la solution !

Enrichissez la taille du contenu sur vos pages catégories (il faut tourner autour des 800 mots).

Google Panda l’a dit en 2011, en SEO, le contenu est roi. Cet algorithme historique, régulièrement mis à jour, met en avant une règle simple: Vous voulez être en haut de page ? Proposez un contenu UNIQUE et pertinent. Au fur et à mesure des améliorations, la place laissée au “blabla” s’est amenuisée et il vous faut désormais proposer un réel contenu qualitatif. Forcément, la taille du contenu minimum s’est agrandie. Nous savons aujourd’hui qu’il faut donc tourner autour des 800 mots pour satisfaire sa majesté. Bien sûr, il s’agit d’un ordre de grandeur. Si, passé les 700 mots, vous pensez réellement avoir tout dit, ne remplissez pas mais si vous bloquez à 200, il peut s’avérer judicieux de fusionner certaines pages.

Améliorez l’ergonomie du site.

L’ergonomie est quelque chose de très subjectif. Google traduit cet élément par votre taux de rebonds. Si votre taux de rebonds est élevé, Google considère que votre site ne répond pas aux attentes de l’internaute d’un point de vue ergonomique. Il ne peut pas s’agir d’un problème de contenu, puisque Panda s’est déjà chargé de faire le tri à ce niveau. Dans l’ergonomie, l’affichage mobile remplit son rôle. Nous sommes en 2018, votre site doit être Responsive. C’est le minimum.

Supprimez les pages inactives.

Une page inactive est une page qui ne génère pas de trafic. Nous vous conseillons de supprimer ces pages inutiles. Prenez une bonne année de statistiques sur votre outil Analytics et consultez les pages qui n’amènent aucune visite. Sauf gros problème, vous verrez que ces pages sont loin d’être essentielles. À quoi bon les garder ? Une page inactive nuit à votre SEO.

 

Analyse pages actives SEO

Sur votre blog interne, privilégiez des dossiers complets plutôt que des articles courts.

À l’instar de ce que nous avons vu plus haut sur Panda et votre contenu, privilégiez des textes complets et travaillés. Un bon dossier sera donc plus  mis en valeur par les moteurs qu’un simple article de News. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait avec cet article en vous détaillant chaque point. Si vous êtes tombé sur notre article via la première page des SERP, c’est que nos informations ont été jugées suffisamment uniques et pertinentes par les moteurs.

Vous souhaitez auditer votre site Web pour connaître vos forces et faiblesses en rapport avec le nouvel algorithme Google ? N’hésitez pas à nous contacter directement !

Nouveau call-to-action

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Paul Raimond

Expert SEA & SEO (Certifié AdWords et Analytics)

WordPress Video Lightbox Plugin