Automatisation Google Ads : les 7 erreurs

En ce début d’année, nous avons eu l’occasion de tester l’automatisation sur des campagnes Google Ads au travers de nos différents comptes clients. Nous pouvons ainsi vous annoncer les 7 erreurs à éviter afin de lancer correctement vos campagnes Google Ads automatisées.

 

La stratégie en amont

 

Une erreur assez courante est de lancer des campagnes avec de l’automatisation sans revoir sa stratégie. L’outil Google Ads change, il est donc important de revoir la stratégie à appliquer. Le machine learning doit devenir un gain de temps sur le long terme, il est crucial de prendre du temps en amont avant même de lancer la campagne. Aujourd’hui, l’approche que nous adoptons au sein des agences PumpUp est celle de l’Inbound Marketing. Nous créons plusieurs campagnes en fonction de l’objectif ciblé dans l’entonnoir inbound. Cette stratégie est un exemple de ce que nous employons afin de vous donner une idée de stratégie à appliquer. Afin de mieux comprendre de quoi nous parlons, je vous laisse ci-dessous un exemple d’entonnoir de conversion en inbound marketing.

Inbound Marketing

Inbound Marketing – PumpUp

 

La gestion du ciblage et des keywords

 

La complexification et la richesse du ciblage de nos jours rendent nos gestions de campagnes différentes. Là où nous misions sur des mots-clés de longue traîne, aujourd’hui nous ciblons des mots de tête. Nous avons remarqué que les mots-clés de longue traîne possèdent un CPC en forte croissance, leurs intérêts diminuent donc avec le temps. De plus, lorsque nous employons ces mots-clés ainsi que l’emploi de ciblage plus abouti (audience, l’âge, le sexe, les centres d’intérêt, etc…), nous remarquons que nous attirons trop peu de trafic. Or, notre objectif principal est la rentabilité des campagnes pour nos clients. Certes une baisse de trafic est normale pour ne garder qu’un trafic qualifié. Mais avec la complexification des ciblages et l’automatisation, l’emploi des mots-clés de longue traîne devient du sur-ciblage et nous ne touchons plus assez de trafic. Je vous conseille d’employer des mots-clés plus larges ainsi qu’un ciblage très précis en fonction de votre persona.

Nouveau call-to-action

Le choix de l’objectif Ads

 

Il est maintenant possible de choisir un objectif précis lors de la création de votre campagne. La faute serait de ne pas les utiliser. Attribuer un objectif à votre campagne revient à expliquer au machine learning qu’est-ce qu’il doit pousser. Aujourd’hui, nous comptons 6 objectifs différents :

  • les ventes
  • les prospects
  • le trafic
  • l’intérêt pour la marque & les produits
  • l’audience et la notoriété de la marque
  • la promotion d’applications

Que vous soyez une entreprise de vente à distance ou celle qui génère son Business via des formulaires de contact, vous avez besoin de choisir vos objectifs avant même de lancer votre campagne. Le choix d’un objectif de campagne change le type de paiement (cpc pour du trafic, cpa pour attribuer un coût par conversion, maximiser les conversions pour augmenter en volume le nombre de conversions, etc…). Il faut donc prendre en compte ce facteur lorsque vous choisissez votre stratégie.

 

Respecter les conditions pour une bonne automatisation

 

Avant de lancer une campagne automatisée, il est nécessaire de  remplir certaines conditions afin de que le machine learning soit le plus efficace possible en un minimum de temps. Ces conditions sont :

  • Avoir au moins 15 conversions sous les 30 derniers jours
  • Avoir un délai de conversion inférieur à 14 jours
  • Avoir une part d’impression entre 30 et 90% (selon le business, la concurrence et le trafic cette part peut évoluer)
  • Avoir un minimum de capping budget (même si cela fait plaisir à Google, il faut noter également que si vous bridez trop le machine learning, celui-ci restera pauvre et évoluera difficilement)
  • Ne pas lancer de campagnes lors de périodes de saisonnalité (Noël, soldes, etc…)

Ces conditions ne sont pas obligatoires, elles sont recommandées. Par ailleurs, si vous ne respectez pas deux conditions, nous vous déconseillons de lancer l’automatisation sur votre campagne. Vous obtiendrez des résultats hasardeux. Nous ne vous promettons pas la lune non plus, vous pouvez respecter tous les critères Google et ne pas avoir des résultats satisfaisants. Néanmoins, si vous optimisez votre contenu de manière intelligente, vous ne pourrez que progresser et atteindre un business solide sur du long terme.

 

Donnez du temps à la machine

 

Nous avons pris l’habitude de créer les campagnes, de les lancer sur le web, et d’analyser les résultats petits à petits. Or, une campagne sous machine learning fonctionne différemment. Il faut du temps à la machine pour apprendre. Nous vous déconseillons de prévoir six semaines avant de pouvoir analyser des retours satisfaisants d’une de vos campagnes. Il ne faut pas être pressé, il faut prendre son temps et donc prévoir en amont quand démarrer la campagne pour la période cruciale. Voici ci-dessous l’exemple de timeline que Google nous a partagé.

Timeline de l'automatisation

Timeline de l’automatisation – Google

 

Soyez adepte du test Multivariables

 

Ne mettez pas qu’une seule annonce dans vos groupes d’annonces. Vous ne payez pas plus cher à en mettre plusieurs ! Nous préconisons de mettre 3 annonces dans chaque groupe d’annonces. Avoir plusieurs annonces qui tournent permet de savoir ce qui fonctionne ou non et d’optimiser plus facilement. Regardez dans un premier temps quelle annonce a le plus de conversions et celle qui a le plus gros taux de conversion. Puis intéressez-vous à la génération de trafic et au CTR. Modifiez l’annonce qui est la plus faible face aux 2 autres.

 

Mettre en place des annonces RSA de manière intelligente

 

Lorsque vous avez déjà une campagne qui tourne avec plusieurs groupes d’annonces et que vous souhaitez intégrer les nouveaux types d’annonces RSA, il faut faire le changement en douceur. Pour rappel, une RSA est une annonce qui possède jusqu’à 15 titres et 4 descriptions. Google fait tourner les annonces et les descriptions en fonction de la requête de l’internaute et de l’hypothèse de conversion. Il est préférable de garder au minimum une annonce au format traditionnel et d’intégrer une annonce RSA en supplément le temps que le machine learning apprend. De ce fait, vous ne mettez pas vos oeufs dans le même panier, ce n’est pas encore Pâques, et vous assurerez votre rentabilité avec une annonce performante le temps que la RSA se met en place.

 

Voici les 7 erreurs courantes que nous avons eu l’occasion de remarquer sur la création de campagne via l’automatisation. Les agences PumpUp sont expertes sur l’automatisation grâce aux formations Google Partner Premier. Nous sommes donc reconnus par Google comme une société qui connaît le sujet du digital comme sa poche. Et c’est avec plaisir que nous vous accompagnerons sur votre montée en puissance sur votre maturité digitale.

Nouveau call-to-action

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Alexandre Rompteau

WordPress Video Lightbox Plugin