UX Design : qu’est-ce que l’ergonomie d’un site web ?

ux design

UX Design signifie en anglais User experience design, littéralement design expérience utilisateur. Ce concept s’est généralisé au fil du temps,  il consiste à concevoir une organisation, une structure, un produit en se mettant à la place de l’utilisateur. Les concepteurs de site Internet ont également adopté cette approche.

La toile propose aujourd’hui plusieurs millions d’adresses. Les visiteurs reviennent sur les sites où ils ont trouvé des réponses à leurs questions, mais aussi, sur ceux qui sont faciles à utiliser. Le terme d’ergonomie d’un site web regroupe ainsi plusieurs notions. Bien les comprendre permet de mieux identifier les axes destinés à optimiser un site Internet en vue d’un meilleur taux de conversion.

UX Design : les principaux concepts

Commençons par définir le mot « Ergonomie ». Il consiste à utiliser les connaissances disponibles en vue d’améliorer l’environnement de travail. Cette approche regroupe deux principaux éléments : l’efficacité et l’utilisabilité. Autrement dit, il faut privilégier les solutions adaptées à l’utilisation d’un produit et concevoir un produit adapté aux capacités des utilisateurs. Par ailleurs, les concepteurs cherchent aussi à augmenter le confort d’utilisation et à garantir la sécurité des utilisateurs.

Au début, l’UX design s’appliquait surtout dans les industries. Depuis, il a largement rejoint d’autres champs comme la décoration et l’architecture. Dans le domaine du web, l’ergonomie d’un site web se définit comme la capacité d’un site à répondre efficacement aux attentes des internautes afin de leur offrir un confort de navigation.

En plus des défis techniques, surmonter la diversité de profil des visiteurs constitue un challenge important. Parmi les différents critères à prendre en compte figurent notamment :

  • les attentes des internautes : ils ne recherchent pas toujours les mêmes informations et possèdent des exigences différentes en termes de graphisme ;
  • les habitudes des utilisateurs : c’est-à-dire les comportements acquis ;
  • l’âge : les individus appartenant aux anciennes générations ne comprennent pas toujours les subtilités d’un site Internet ;  
  • l’équipement : l’affichage varie en fonction du navigateur et de l’appareil utilisé par le visiteur ;
  • le niveau de connaissance : un site web doit être conçu pour l’utilisateur le moins expérimenté.Nouveau call-to-action

Optimiser un site Internet : les fondements scientifiques

Faciliter la mémorisation de votre plateforme de marque à long terme

La perception visuelle représente 50% de l’activité cérébrale, les concepteurs doivent ainsi utiliser différentes techniques en vue de capter l’attention des utilisateurs. Par ailleurs, grâce aux évolutions de la technologie, l’UX  design est devenu de plus en plus personnalisé, il est possible de proposer des articles plus immersifs sollicitant les autres sens que sont le toucher, l’ouïe, l’odorat et le goût.

Le confort d’utilisation repose aussi sur une bonne exploitation des trois types de mémoire :

  •  la mémoire sensorielle stocke les informations envoyées par les sens pendant environ un quart de seconde ;
  • la mémoire à court terme retient de nombreuses informations pendant plusieurs minutes. Des études publiées en 1956 (Magical Number Seven, G. Miller) soulignent que le maximum d’unités traitées par le cerveau plafonne à 7 ;
  • La mémoire à long terme enregistre un nombre illimité d’informations.

Un UX design stimulant facilite l’apprentissage à court terme. C’est pour cela que les pédagogues préconisent le multimédia pour l’enseignement des jeunes enfants. La répétition et l’association créée entre les éléments facilitent aussi le développement de la mémoire à long terme.

Comprendre le processus de l’action

Théorisée par Donald A. Norman en 1986, l’action humaine se décompense en 7 étapes :

  • Se fixer un but, une représentation mentale d’un état à atteindre
  • Formuler une intention, la décision d’atteindre l’objectif fixé
  • Élaborer un plan d’action
  • Réaliser les actions prédéfinies
  • Percevoir les conséquences des actions réalisées
  • Évaluer l’atteinte des objectifs fixés

L’objectif est souvent complexe. Le diviser en plusieurs sous-objectifs, qui se décomposent à leur tour en actions, facilite la réalisation.

Il s’agit seulement d’un aperçu des différents mécanismes psychologiques. Les spécialistes de l’UX Design s’appuient sur les mécanismes d’apprentissage et du comportement global des utilisateurs en concevant leur interface.

UX design : les 9 principaux critères d’un site web ergonomique

Sobriété

La simplicité renforce la crédibilité. Il est ainsi important de réserver les images animées aux messages forts.

Lisibilité

L’information la plus importante doit figurer en haut de la page. Ensuite, une bonne structuration facilite la lecture.

Facilité d’utilisation

Une charte graphique commune doit s’appliquer à toutes les pages. Le visiteur doit savoir où il se trouve et comment atteindre rapidement un endroit spécifique du site. Toutes les informations doivent être accessibles en moins de 3 clics. Enfin, le nom des auteurs et la date de publications doivent être facilement identifiables.

Vitesse

Généralement, les visiteurs patientent moins de 30 secondes. L’optimisation des images figure en bonne position dans les actions visant à optimiser un site internet.

Interactivité

Les liens hypertextes offrent aux visiteurs la possibilité d’accéder à des informations supplémentaires. En segmentant le contenu, les concepteurs facilitent l’assimilation des principales informations. Enfin, il est encouragé de fluidifier les échanges à travers les commentaires, les formulaires ou la possibilité d’envoyer un mail.

Adaptabilité

Elle consiste à offrir aux visiteurs la possibilité de personnaliser certains éléments comme la police.

Accessibilité

La W3C recommande aux concepteurs de concevoir des sites accessibles à tous, indépendamment du navigateur utilisé. Par ailleurs, des dispositions seront prises pour faciliter l’accès aux informations des personnes malvoyantes ou présentant une déficience visuelle. Le choix des couleurs et des contrastes entre aussi dans cette catégorie.

Améliorer l’ergonomie d’un site internet requiert une bonne compréhension de l’UX design. Connaître les dernières tendances en matière de design constitue également un plus.

Nouveau call-to-action

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Eric Huertas

CEO & Consultant E-Business
Expert en optimisation digitale eric met à profit son savoir faire pour répondre au besoin des TPE, PME et Grand Comptes de rentabiliser leurs investissements web et de booster leur activités commerciales.

WordPress Video Lightbox Plugin