Quelle technologie choisir pour sa refonte de site internet (SAAS ou Open Source) ?

Les entreprises qui se lancent dans la réalisation d’une refonte site internet, et d’autant plus si c’est une refonte complète, vont être rapidement amenées à choisir le type de technologie qu’elle souhaite utiliser. Faut-il opter pour une solution open source ou réaliser un site en mode SaaS ? Comment choisir la solution adaptée à ses besoins ? Voici les avantages et les inconvénients de chaque approche.

refonte de site internet

L’open-source occasionne des dépenses inattendues

Le logiciel open-source est un programme dont le code est disponible gratuitement et utilisable selon les conditions d’une licence qui va définir les règles de modifications du code, de commercialisation, de transfert de licence. . Son utilisation requiert une bonne maîtrise de la programmation. Outre la gratuité, les acteurs sont attirés par le fait de pouvoir réaliser un site sur mesure, incluant les fonctionnalités attendues. Plusieurs acteurs de l’e-commerce choisissent ainsi cette option.

Pourtant, beaucoup d’utilisateurs ont exprimé leur insatisfaction. Le facteur temps constitue déjà un souci particulier. Comme tous les projets, la réalisation comporte plusieurs phases avant le déploiement final : étude des besoins, réalisation des maquettes, développement de l’outil, réalisation de tests, correction d’éventuels bugs. Ensuite, les problèmes évoqués concernent plusieurs points et surtout, un coût de maintenance difficile à maîtriser.

Nouveau call-to-action

Au lieu d’affecter les ressources aux aspects commerciaux et marketing de leurs affaires, les entrepreneurs doivent consacrer une part conséquente de leurs budgets à la résolution des problèmes techniques.  

Cependant, face aux coûts des logiciels conçus par les grands acteurs du secteur, l’Open-source s’est fortement développé et il a fédéré une grande communauté de développeurs. Toutefois, il a montré ses limites dans le domaine de l’e-commerce où un certain nombre de  boutiques de petite taille doivent souvent composer avec des moyens réduits et essaient de limiter leur dépense.

La SaaS améliore la performance

Un site SaaS est une solution immédiatement utilisable proposé par un prestataire de service. Il adapte les différents modules aux besoins de la boutique en ligne. L’entreprise économise ainsi un temps précieux sur la première phase relative au codage, les essais, les ajustements

Un e-commerçant souhaitant lancer une nouvelle activité peut ainsi commencer les publicités et proposer ses produits dans un délai d’un mois au maximum. Ensuite, durant les périodes de mises  à jour, il ne sera pas obligé de cesser ses activités. Celles-ci suivent un calendrier pré-établi, elles sont réalisées gratuitement et surtout, elles s’effectuent de manière automatique.

Une étude récemment publiée par  North Bridge Venture Partners, souligne l’engouement des utilisateurs. Au cours des  dernières années, le nombre d’acteurs ayant choisi cette option a été multiplié par 5. Leurs témoignages ont mis en exergue une solution fiable, sécurisée et nécessitant moins de budgets pour ce qui est de l’entretien technique.

Les membres de l’équipe n’ont pas besoin de compétences techniques pointues pour gérer un SaaS. Pendant les périodes où l’activité est particulièrement élevée telle que les fêtes de fin d’année ou après une promotion, aucun investissement supplémentaire ne sera nécessaire. Dans un tel contexte, les membres de l’équipe peuvent alors se concentrer sur l’élaboration d’une stratégie commerciale pertinente.

Choisir une solution appropriée à ses besoins 

Déterminer les fonctionnalités nécessaires à sa refonte site internet

Dans un premier temps, il est primordial de lister les fonctionnalités attendues. On peut citer entre autres la gestion du contenu (intégration, mise en forme, SEO, publication), les possibilités d’optimiser site internet, la prise en charge de la relation client, la Gestion électronique des documents, le suivi des indicateurs….

Cette liste de fonctionnalités va permettre d’établir un document de référence sur lesquels les différents prestataires vont pouvoir travailler : le cahier des charges.

Déterminer une liste de critères pertinents selon ses objectifs

Dans un second temps, il est intéressant d’établir une liste de critères qui vont permettre d’arriver à une décision en établissant des pour et des contres sur plusieurs horizons de temps (à court, moyen et long terme). Par exemple, étant entendu qu’un projet informatique repose sur un triptyque (délai, coût, qualité), il peut être intelligent d’avoir ces trois critères en tête. Chaque entreprise a des contraintes qui lui sont propres et se doit d’établir des priorités stratégiques faisant écho à son niveau de développement.

Aussi n’est-il pas rare de voir des entreprises qui se lancent sur une solution SaaS  à court-terme (car rapidité d’exécution, coûts directs et induits faibles) et mettre en place un framework open source à moyen-long terme lorsque les budgets se desserrent, permettant la constitution d’une équipe dédiée à la technique. Par ailleurs, au cas où les membres d’une équipe disposent d’un savoir-faire confirmé dans une technologie spécifique, il peut être bénéfique de choisir des solutions les incorporant à la condition.

Les différents critères ont une influence différente dans la prise de décision. Par exemple, aujourd’hui, un site web adaptatif est incontournable. Les utilisateurs peuvent se connecter au site à travers plusieurs canaux comme un smartphone, une tablette ou un PC. Il est primordial que les informations s’affichent correctement, quel que soit le support utilisé. Vous pouvez atteindre ce résultat en s’appuyant sur des solutions différentes, il s’agit alors d’un critère mineur.

Tester en amont les solutions

Même si une revue des différentes évaluations des solutions sur divers médias (blog, magazines en ligne spécialisés) permet de se faire une idée sur les atouts et les faiblesses d’une technologie, se faire sa propre idée est toujours encouragée. Un essai démontre les adéquations de la solution à vos propres objectifs.

Nouveau call-to-action

WordPress Video Lightbox Plugin