Les erreurs les plus communes lorsque vous faites de l'Adwords en interne

Google Adwords est la régie publicitaire la plus utilisée à travers le monde et est un excellent moyen pour les entreprises d’atteindre les clients B2B et B2C. En plus de l’acquisition de nouveaux clients, on peut l’utiliser pour accroître la notoriété d’une marque, susciter l’intérêt et inciter à l’action (vente d’un produit, inscription à une newsletter, téléchargement d’un livre blanc, etc.). Toujours est-il que Google AdWords peut facilement entraîner un gaspillage d’argent considérable s’il n’est pas géré correctement. Voici quelques conseils et astuces pour éviter les erreurs les plus courantes commises lorsqu’on décide de faire du Google AdWords en interne.

Conseil n° 1 : Configurer Google AdWords pour votre activité

Il n’y a pas de réglage standard pour Google AdWords, mais des réglages pour chaque domaine d’activité. Gardez en tête que le réglage ultime n’existe pas et qu’un compte AdWords mal configuré peut susciter des nombreux symptômes : augmentation du coût d’acquisition, des mots-clés moins efficaces, du trafic non qualifié, etc. Il est donc nécessaire de prendre le temps nécessaire pour tester, point par point les différents réglages et analyser les conséquences de chacun afin de trouver celui qui convient à votre activité.

Conseil n° 2 : Bien structurer votre compte AdWords

Les campagnes se placent en haut de l’entonnoir et c’est le premier élément qui permet d’individualiser vos annonces. C’est dans les campagnes que les paramètres généraux sont définis : budget alloué, zone géographique, langue, appareils (mobile ou desktop), les réseaux, etc. Chaque campagne doit correspondre à un groupe bien défini et ne doit en aucun cas se recouper.

Conseil n° 3 : Ne pas organiser rigoureusement les groupes d’annonces

Un groupe d’annonces permet de garantir la pertinence des mots-clés par rapport aux annonces présentes dans chaque groupe d’annonces. Autrement dit, chaque ensemble de mots-clés doit correspondre à un seul et unique groupe d’annonces. Chaque groupe d’annonces peut contenir un maximum de 10 mots-clés et moins de 8 dans l’idéal.

Conseil n° 4 : Le mot-clé est l’élément le plus important

Ce sont les mots-clés qui permettront une bonne diffusion de vos annonces auprès des internautes. Ainsi, il convient de faire une recherche au préalable sur les mots-clés en se posant les trois questions suivantes :

  • Quels sont, selon le groupe d’annonce, les mots-clés qui se rapportent à vos produits et/ou services ?
  • Parmi ces mots-clés, lesquels sont les plus recherchés par les internautes ?
  • Parmi les mots-clés qui sont en rapport avec le sujet de votre groupe d’annonces et qu’ont une bonne volumétrie de recherche, lesquels vous coûteront moins cher ?

Ces questions doivent être posées à la création de chaque nouveau groupe d’annonces. Une organisation efficace des mots-clés vous permettra d’être plus pertinent pour la grande majorité des recherches. Ils peuvent ainsi être organisés par thèmes ou par objectifs. L’image ci-dessous résume l’organisation d’un compte AdWords :

Conseil n° 5 : Ne pas optimiser tout le compte au même temps

La sélection des mots-clés, la création de groupes d’annonces et la conception des annonces ne sont que la pointe de l’iceberg. On arrive maintenant à l’étape de suivi de vos campagnes. C’est l’étape où vous devez faire des tests pour déterminer les éléments qui fonctionnent et écarter ceux qui ne marchent pas. C’est une tâche de longue haleine et sans fin car on est confronté chaque jour à des nouveautés : nouvelles contraintes technologiques, nouveaux concurrents, nouvelles exigences de la part des consommateurs…la liste est longue.
L’optimisation des mots-clés, des enchères, des annonces, des extensions…est incontournable pour améliorer les performances de vos campagnes AdWords. Attention cependant, à ne pas les faire toutes en même temps sinon vous ne pourrez pas distinguer celles qui ont une influence positive de celles qui ont une influence négative sur les performances des campagnes. Modifiez un élément à la fois, laissez passer du temps et observez les résultats. Recommencer ensuite avec un autre élément.

Conseil n° 6 : Utilisez des extensions d’annonces

Avec un maximum de 80 caractères par annonce, on est très limités sur ce qu’on peut dire. C’est là qu’entre en jeu les extensions d’annonces. Les extensions permettent d’enrichir vos annonces et d’inciter les utilisateurs à passer à l’action. Vous pouvez ainsi ajouter des données utiles à votre entreprise telles que des extensions de liens annexes, d’appels, de lieu, d’avis, d’application, d’accroche, d’extraits de site, etc. Les extensions permettent aux annonceurs de bénéficier d’un :

  • Meilleur taux de clics.
  • Faible coût par clic moyen.
  • Quality score plus élevé.
  • Positionnement plus important.

Conseil n° 7 : Utilisez des landing pages pertinentes

L’utilisation de landing pages avec des contenus très brefs est l’erreur la plus courante qu’on peut trouver parmi les commerçants B2B. Ils assument, à tort, que si le prospect clique sur leur annonce, c’est parce qu’il est intéressé et que la suite n’est qu’une question de formalités. Le plus souvent, l’internaute clique sur une annonce parce qu’elle semble convenir à ce qu’il cherche mais il a besoin, avant tout, d’obtenir des informations complémentaires avant de prendre une quelconque décision. C’est pourquoi le contenu doit être pertinent par rapport à la recherche de l’utilisateur. D’un autre côté, des contenus sans aucun ou peu de rapport avec les mots-clés que vous avez choisis, recevront sans aucun doute, des scores de qualité très médiocre de la part de Google et vos annonces risquent de ne pas s’afficher.

Conclusion

Utiliser Google AdWords requiert un certain nombre de connaissances, de compétences et surtout du temps : paramétrage de Google Adwords, recherche et sélection des mots-clés, création des groupes d’annonces et des annonces, suivi et optimisations. Sans parler qu’il faut être à l’affût des évolutions technologiques qui peuvent impacter le fonctionnement d’AdWords. En somme, il vaut mieux confier cette mission à une agence web.
Nouveau call-to-action

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Eric Huertas

CEO & Consultant E-Business
Expert en optimisation digitale eric met à profit son savoir faire pour répondre au besoin des TPE, PME et Grand Comptes de rentabiliser leurs investissements web et de booster leur activités commerciales.

WordPress Video Lightbox Plugin