Google Adwords: Explications

Google Adwords

Google Adwords

Aujourd’hui, Adwords représente 97% des revenus de Google (source Journal du Net) soit la bagatelle de 31 milliards de dollars. Non, nous ne sommes pas tous égaux ! Facturer au clic, ça rapporte ! Voici quelques-uns des mots-clés les plus chers du web :

Les classiques :

  • « comparateur assurance » = 8,30€
  • « mutuelle hospitalisation » = 12,30€
  • « rachat de crédit » = 25€ (Aouch !!)
  • « phoning » = 16€
  • « booking hotel » = 9,11€

Les plus étonnants :

  • « offrir des fleurs » = 10,66€
  • « casque sans fil » = 22,11€
  • « serrurier » = 9,46€

L’annonceur peut choisir différents types d’enchères pour optimiser sa campagne Adwords :

  • Le CPC (Coût Par Clic) : le plus classique et le plus fréquemment utilisé. L’annonceur paye lorsque l’internaute clique sur son annonce
  • Le CPA (Coût Par Acquisition) : l’annonceur paye lorsqu’une vente est effectuée.
  • CPM (Coût Pour Mille affichages) : l’annonceur payer lorsque son annonce a été « visualisé » 1000 fois, ou autrement dit, lorsqu’elle apparut 1000 fois sur l’écran d’un internaute, sans pour autant que celui-ci ait cliqué.

Pour comprendre d’avantage comment fonctionne ce système, nous allons prendre un exemple d’un annonceur facturé au CPC :

Un internaute tape la requête « carte de vœux » sur Google. Différents annonceurs ayant acheté le mot-clé « carte de vœux » vont donc être en compétitions sur les résultats de recherche. Ils peuvent aussi être en compétition avec des annonceurs ayant acheté les mot-clé « carte » et « vœux » ; malheureusement certains achètent des mots-clés aussi larges…

Comment est déterminée la position d’une annonce ?

Par une simple multiplication : Position (appelé AdRank) = CPC Max (Prix maximum que l’annonceur est prêt à payer pour un clic) x Quality Score.

Ce Quality Score n’est pas à sous-estimé car il permet à l’annonceur, pour une enchère moins élevé, de rester en haut des résultats de recherche.  Ce Quality Score du mot-clé est échelonné de 1 à 10. Sa note est déterminé par :

  • la cohérence entre groupe d’annonces/annonces/mot clé/page de destination
  • La performance du mot clé (taux de clic = CTR)
  • L’URL visible
  • La vitesse de téléchargement de la page
  • L’heure, l’endroit
  • Et d’autres facteurs …

Comment Google détermine ce que l’annonceur paye vraiment ?

Une fois la position (AdRank) de l’annonce déterminée, Google va calculer le CPC effectif (à ne pas confondre avec le CPC Max), c’est-à-dire ce que l’annonceur va réellement payer pour un clic.

CPC effectif = Adrank de l’annonceur mieux placé / Notre Quality Score + 0,01€

Chez PumpUp, nous avons conscience que toutes ces notions sont difficiles à assimiler et que la bonne gestion d’un compte Adwords est chronophage. C’est pourquoi nos experts restent à votre disposition pour optimiser votre référencement payant et transformer vos visiteurs en clients !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Paul Raimond

Expert SEA & SEO (Certifié AdWords et Analytics)

WordPress Video Lightbox Plugin