#DigitalAddict, l' actualité digitale du vendredi 24 juin 2016

Bienvenue dans #DigitalAddict,l’actualité digitale de ce 24 juin 2016 … Aujourd’hui c’est un spécial Brexit, avec la sortie du Royaume Uni de l’Union Européenne et une question : Comment ça s’est passé sur les réseaux sociaux ?

  • D’abord, Twitter et Google ont tout vu !

Entre minuit et 10h30 ce matin, vous avez été plus d’1,3 million d’internautes à avoir tweeté sur le Brexit.
Sur les plus de 5 millions de tweets, c’est le terme LEAVE qui a été le plus tapé, d’après une étude réalisée par Vigiglobe, une société d’analyse des réseaux sociaux en temps réel.
 
tweet brexit
Au sujet du Brexit, ce sont les mots «maintenant» et «conséquences» qui ont été le plus tapé sur Twitter et Google.
Grâce à son outil Google Trends, le géant californien a permis aux utilisateurs de connaître les requêtes les plus recherchées sur une période donnée. Entre « Rester dans l’UE » ou bien « Sortir de l’UE », c’est la recherche pro-Brexit qui a suscité deux fois plus d’intérêt sur Google.
Concernant les électeurs britanniques, Google Trends souligne un pic de recherches sur de la question «What is Brexit?» (le brexit c’est quoi ?) dans les 24 heures qui ont précédé le vote.
Ce n’est que deux heures après la fin du vote que les électeurs se sont intéressés aux conséquences de leurs choix. Google Trends note une croissance de 250% des recherches liées à ce sujet. Mais donc c’était après le vote !
Brexit-run-digital-addict
Google a d’ailleurs dévoilé les 5 questions les plus posées par les internautes au sujet du référendum :
– Pourquoi devrions-nous rester dans l’Union européenne ?
– Pourquoi devrions-nous quitter l’Union européenne ?
– Que se passera-t-il si nous partons ?
– Que se passera-t-il si nous partons ?
 

  • #CatsAgainstBrexit

Les chats sur le net, c’est le buzz assuré et ils ont le pouvoir !
Alors sachez le, et même si rétrospectivement cela n’aura pas suffit pour influencer le vote mais les chats ont joué un tout autre rôle sur la Twittosphère anglaise avec une série de tweets engagés contre le Brexit, à l’aide de photos de chats mignons et militants comme celui là et sous titrée ainsi : « Benni se repose dans son jardin entouré d’étrangers et pense que la diversité doit être encouragée ».  
#catsagainstbrexit

  • Et sur Facebook ?

Pendant la campagne, Facebook a mis à disposition sa plateforme et a ressorti son bouton « Je suis un électeur » pour la deuxième fois cette année au Royaume-Uni. Il a aussi organisé une session Facebook Live dans laquelle le public a interrogé des figures politiques des deux camps, dont le Premier ministre David Cameron et Nigel Farage.
 
Pour info, les Britanniques ont deux ans pour négocier les modalités de leur sortie et la nature de leurs futures relations avec les 27 autres pays de l’Union. Rien ne devrait changer concrètement avant cette date, les règles continuant à s’appliquer.
 
 
Pour d’autres infos, vous pouvez lire aussi : Nos 7 astuces infaillibles pour ne pas rater vos soldes .

WordPress Video Lightbox Plugin