Comment optimiser son site internet pour convertir

Optimiser son site internet améliore le taux de conversion. En plus d’un contenu de qualité, un excellent design reste indispensable si vous souhaitez augmenter votre chiffre d’affaires. Selon une étude de l’Université de Stanford, 46,1 % des internautes déterminent la crédibilité d’une entreprise en se basant sur la conception d’un site web. Des pages attractives sont alors indispensables. Respecter les principes relatifs à l’attention humaine est également primordial.

optimiser son site internet

Concevoir une page d’accueil centrée sur l’essentiel

Pour améliorer le taux de conversion marketing, les spécialistes du secteur s’appuient souvent sur la loi de Hick, un psychologue britannique. Il stipule que le temps nécessaire pour prendre une décision est proportionnel aux choix possibles. Si on applique cette loi à un site Internet, vous augmentez vos chances de réussite en améliorant l’expérience utilisateur et donc en limitant le nombre de choix disponibles.

La page d’accueil constitue un excellent moyen pour y parvenir. Il est important qu’elle couvre tout l’écran avec un seul appel à l’action. Le visiteur sera ainsi confronté à un choix unique, s’il souhaite avoir plus d’options ou obtenir plus d’informations, il réalisera un défilement vers le bas ou ouvrira une section supplémentaire.

Cette approche minimise les distractions et vous pouvez l’appliquer aux autres pages. Bien définir en amont les actions attendues renforcera la pertinence du design.

Nouveau call-to-action

Bien exploiter la règle des tiers

La règle des tiers est un principe photographique applicable à la conception web. Elle consiste à diviser une image, une page en trois parties égales, verticalement et horizontalement. Vous obtenez alors neuf carrés égaux. Les quatre intersections centrales constituent des points d’intérêt stratégiques.

Des objets placés à cet emplacement attirent l’attention et auront plus d’impact que ceux affichés à l’extérieur. Vous pouvez placer les éléments les plus importants de la page à ces intersections pour que les gens se concentrent sur eux, améliorant ainsi les chances de conversion. Autrement dit, il est essentiel de ne pas mettre la barre de navigation à proximité de ces zones stratégiques en vue de maintenir la concentration des visiteurs sur l’appel à l’action.

Pour évaluer si votre site web suit cette règle ou pas, il suffit de prendre une capture d’écran. Vous constaterez si les principaux éléments sont bien placés ou non.

Respecter la règle des 8 secondes

En matière de web marketing, vous avez seulement 8 secondes pour attirer l’attention d’un visiteur. Il est essentiel de bien exploiter cette fenêtre d’opportunité. Certaines actions augmenteront le taux de conversion :

  • un titre soulignant les avantages de votre produit,
  • des images accrocheuses renforçant le message principal,
  • des mots puissants incitant à l’action,
  • des contenus multimédias invitant l’internaute à approfondir le message,
  • des effets de survol sur les boutons les rendront plus agréables à cliquer.
  • enfin, une sortie de fenêtre contextuelle animée incitera le visiteur à explorer de nouveaux horizons.

Selon une étude publiée par le groupe Aberdeen, un simple retard d’une seconde dans le temps de chargement des pages entraîne une réduction de 7 % des conversions ! Aujourd’hui, les gens sont vraiment impatients, surtout lorsqu’il s’agit de surfer sur le web. Plusieurs outils gratuits permettent de vérifier la vitesse de chargement. Entre autres Google PageSpeed Insights, GTmetrix ou encore KeyCDN. Au cas où le résultat n’est pas satisfaisant, corriger les erreurs techniques est indispensable.

Améliorer la lisibilité avec les espaces négatifs

Les espaces blancs situés entre les différents éléments sont qualifiés de « négatifs », mais ils jouent un rôle primordial dans la lisibilité de votre site web. En effet, ils mettent en valeur les principales informations et aident les internautes à se focaliser sur l’essentiel. Pour bien les exploiter, il est important de suivre quelques principes simples :

  • Ajouter des espaces blancs entre les principaux éléments tels que l’en-tête, les encadrés, et le corps.
  • Multiplier les paragraphes durant la rédaction afin d’améliorer le confort de lecture.

Placer les contenus en respectant le principe de lecture

Lorsqu’un internaute lit une page, il progresse selon un modèle « F ». Il commence en haut de l’écran, de gauche à droite. Ensuite, il descend, faisant de petites incursions dans le contenu. La zone obtenant la moins d’attention est la partie inférieure droite. Comment exploiter cette habitude en vue d’augmenter les taux de conversion ?

L’astuce consiste à placer les éléments primordiaux le long de la ligne en forme de F. Par exemple, l’appel à l’action principal se situera sur la partie gauche, tout en haut de l’écran, c’est là que le visiteur regardera en premier. Si vous souhaitez qu’il lise les autres articles du blog, vous pouvez mettre les titres sur la partie gauche. Les autres objets de moindre importance comme la politique de cookies rejoindront les zones à visibilité réduite. Un test sur votre site Internet confirmera la pertinence de ces choix.

Bien utiliser les couleurs

D’après le designer Tom Kenny : « Différentes combinaisons de couleurs peuvent évoquer différentes émotions et réactions. » Comment réussir à décliner vos couleurs sur votre site web ? La méthode la plus simple consiste à conserver un panneau Pinterest des images reflétant la vision de votre marque. Vous pouvez ensuite uploader vos photos sur un site spécialisé comme www.color.adobe.com, il générera alors automatiquement des couleurs inspirées de votre experience design.

Le contraste joue également un rôle clé. Il est primordial que les couleurs de la police et des boutons soient contrastées avec le fond. Autrement dit, les éléments importants seront plus visibles à mesure qu’ils arborent une autre couleur que le reste du site.

Regrouper les informations identiques

Les designers ont bien compris le principe énoncé par le psychologue Gestalt Kurt Koffka selon lequel notre cerveau aime regrouper les objets similaires. Par exemple, si vous avez un témoignage percutant, vous pouvez l’utiliser pour stimuler les conversions en le plaçant directement sous le formulaire. Même si le témoignage ne concerne pas un produit spécifique, l’internaute effectuera automatiquement le rapprochement.

La loi de similitude permet d’améliorer l’expérience utilisateur de manière conséquente. Les informations seront traitées rapidement et efficacement par le cerveau humain si les principaux éléments du formulaire comme le titre, la description et le bouton sont regroupés et à l’écart des autres contenus.

Utiliser les visages pour mieux vous faire connaître

Les gens aiment les visages humains. « Quand nous voyons un visage, nous somme automatiquement déclenchés à ressentir quelque chose ou à compatir avec cette personne« , explique Sabina Idler, une spécialiste en ergonomie site web. Incorporer les visages dans les articles, les études de cas, les témoignages et les pages de renvoi renforcera le tunnel de conversion.

Vous pouvez prendre une image de votre équipe en laissant un espace négatif suffisamment grand pour y insérer les appels à l’action, les messages et les textes. Rechercher des personnes ou des modèles identiques à la population cible ou représentant l’identité de votre marque est également conseillé.

Recourir à des images proposées par une base de photo pertinente constitue aussi une piste envisageable.

Illustrer le contenu avec une image de qualité

Bright Local a constaté que 60 % des consommateurs sont plus enclins à prendre en compte les résultats de recherche contenant des images, et 23 % contacteront une entreprise présentant une photo. Une autre étude de Skyword est plus édifiante. Si votre contenu inclut des images attrayantes, vous obtiendrez en moyenne 94 % de visites en plus !

Dans la mesure du possible, il est important de ne pas utiliser les photos d’archives sans vie, non pertinentes et insipides. Une bonne image développe les associations positives avec le contenu. Concrètement les gens préfèrent les marques qui leur ressemblent. Des photos « trop commerciales » éloigneront les visiteurs.

Plusieurs bibliothèques de photos libres de droit proposent des images de très bonne qualité. Entre autres Pexels, Unsplash, Death to stock, StockSnap, Littlevisuals ou encore Picjumbo.

Nouveau call-to-action

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Eric Huertas

CEO & Consultant E-Business
Expert en optimisation digitale eric met à profit son savoir faire pour répondre au besoin des TPE, PME et Grand Comptes de rentabiliser leurs investissements web et de booster leur activités commerciales.

WordPress Video Lightbox Plugin