Comment optimiser son Google My Business ?

 

Depuis quelque temps nous avons de plus en plus de questions concernant Google My Business. Nous vous proposons donc un article pour vous donner des astuces pour optimiser un maximum cette fiche.

L’ARTICLE EN UNE MINUTE POUR LES PRESSÉS

  • Renseigner un maximum d’informations
  • Vérifier qu’il n’y a aucune erreur
  • Définir ses horaires pour les jours de fêtes et fériés
  • Penser à des mots clés stratégiques pour la description
  • Ne pas se limiter à une photo du logo et de la devanture
  • Inciter à laisser des avis et y répondre (interagir avec vos clients)
  • Alimenter régulièrement votre fiche (posts, photos …)

LES INFORMATIONS DE BASE ET QUELQUES ASTUCES

Dans cette partie nous allons voir de petites astuces sur des éléments de base présents sur votre fiche.

Commençons donc avec le nom de votre fiche. Si votre nom de marque ne comporte pas le service que vous proposez, vous pouvez ajouter un terme en lien avec votre activité. Pour une industrie plastique par exemple, vous pouvez ajouter le terme “Plastiques” juste après votre nom. Si vous êtes spécialisé dans la literie, vous pouvez ajouter le terme “Matelas » (attention tout de même à la sur-optimisation). De cette manière vous commencez à augmenter vos chances de ressortir lors de recherche locale.

Il vous faut ensuite bien définir votre activité avec le champ “catégorie”, pour les exemples ci-dessus, “Industrie plastique” et “Magasin de literie” sont les plus adaptées. Il n’y a aucune astuce ici, mais c’est un champ important à renseigner. À noter qu’il est possible d’ajouter plusieurs catégories et qu’il faut choisir parmi une liste prédéfinie.

 

 

Du côté des horaires, il faut bien évidemment les renseigner pour chaque jour. Mais vous pouvez également définir vos horaires pour les jours de fêtes et fériés. Et vous n’imaginez pas l’importance d’informer sur vos ouvertures exceptionnelles. Combien de fois vous est-il arrivé de vous demander si votre supermarché était ouvert lors d’un jour férié ? Renseigner ces informations à un rôle double. Vous allez pouvoir drainer plus de clients et vous allez éviter également de recevoir des avis négatifs. On voit très souvent ce genre d’avis et c’est dommage de perdre des points pour quelques minutes de votre temps.

 

 

Terminons cette première partie avec un champ qui n’est presque jamais renseigné, la date d’ouverture de votre établissement. Ce champ peut sembler insignifiant, mais l’historique rassure. Quand vous avez en face de vous deux offres similaires, vous allez souvent choisir l’offre la plus rassurante. Et il n’y a rien de plus efficace pour rassurer que d’avoir de la bouteille et de bons avis.

LES BONNES PRATIQUES

Cette partie est consacrée aux bonnes pratiques à adopter pour remplir et entretenir votre fiche.

Commençons avec la description de votre établissement. Vous avez ici 750 caractères pour rédiger une brève description de votre établissement. Vous pouvez donc parler de votre histoire, de vos offres et de vos valeurs ajoutées. Il faut penser mots clés dans cette partie. Revenons à l’un de nos exemples, le spécialiste de la literie. Il peut utiliser des termes comme “matelas”, “sommier” ou encore “literie” dans sa description. Le plus simple est de reprendre les termes sur lesquels vous voulez vous positionner pour votre SEO. L’objectif ici n’est pas de mettre une tartine de mots clés, mais d’en placer quelques-uns (attention à la sur-optimisation). À noter qu’un robot Google va corréler les informations qu’il peut retrouver sur vous et votre fiche, plus il y’a de similitudes et plus votre My Business va peser.

Le philosophe Confucius disait qu’une image valait mille mots, il ne faut donc pas se contenter d’une photo du logo et de la devanture pour votre fiche. On vous offre la possibilité de mettre en avant des photos de vos produits, de vos ateliers, de vos équipes… Vous pouvez également demander à vos clients de prendre une photo avec vos créations, pour les mettre en avant. La règle ici et qu’il n’y a pas de règle. Si vous manquez d’inspiration, sur le bandeau du haut dans l’onglet photo, vous pouvez retrouver des idées. Les photos sont des éléments de réassurance pour vos clients. Prenons par exemple deux restaurants proches de chez vous. Si l’un des deux met en avant des photos alléchantes, vous allez avoir tendance à vous diriger vers ce restaurant.

Vous retrouvez également sur votre fiche les “attributs”. Ce sont des “étiquettes” qui vont apporter des informations sur votre activité. Dans la restauration, on peut retrouver les étiquettes “connexion WIFI” ou encore “tables en terrasse”. Certains attributs sont factuels et peuvent être modifiés directement, d’autres vont être liés aux avis de vos clients. Si par exemple on retrouve souvent dans vos avis le terme “bières artisanales” et bien vous allez pouvoir ajouter cet attribut à votre Google My Business. La transition est donc toute trouvée pour vous parler des avis.

 

 

C’est l’une des premières choses que les internautes vont voir sur votre fiche. Plus ils sont positifs et nombreux, plus vous allez peser lors du processus d’achat (pour les robots Google également). Il est donc intéressant d’inviter vos clients à vous laisser des avis détaillés sur leurs expériences pour votre image de marque et pour rassurer vos futurs clients. Mais également pour mettre en place les attributs.

Une petite astuce rapide pour avoir rapidement des avis, mettre en avant un lien dans vos mails invitant vos clients à vous laisser un avis. Ces avis notés sur 5 étoiles vont vous permettre de mieux ressortir et de vous démarquer de vos concurrents. Revenons sur notre exemple des deux restaurants près de chez vous. S’ils proposent la même cuisine, il y a de grandes chances que vous vous tourniez vers le restaurant avec les avis les plus nombreux et les plus positifs. Vers quelle pizzeria allez-vous vous tourner sur Lille ? (exemple avec la recherche « Pizzeria Lille »).

 

ALIMENTER RÉGULIÈREMENT SON MY BUSINESS

Il est important de faire vivre son My Business pour que Google le trouve pertinent et le présente lors de recherches des internautes.

Il faut donc commencer par remplir le plus de champs possible et surtout bien vérifier qu’aucune erreur n’est présente. Plus votre fiche est détaillée et plus elle a de chance de ressortir lors de recherche locale. Et c’est l’inverse avec les erreurs, les robots de Google scannent votre fiche et votre site, s’il y a des informations contradictoires, cela vous pénalise.

Montrer de l’activité sur cette fiche est aussi très important. Pour ce faire, vous pouvez créer des posts ou encore publier de nouvelles photos. Les posts peuvent servir pour promouvoir de nouveaux produits, une promotion particulière ou même pour présenter un nouveau membre de votre équipe. Si vous manquez d’inspiration, vous pouvez retrouver les posts de vos concurrents (dans l’onglet accueil). Pour plus de détails sur les posts, vous pouvez lire notre article “Google My Business votre vitrine digitale gratuite”.

 

 

Un dernier point important auquel on ne pense pas, répondre à vos avis. Il faut répondre certes aux avis négatifs pour rassurer et résoudre le problème au plus vite. Mais il faut également répondre aux avis positifs. De cette manière vous multipliez les points de contact avec vos clients et vous augmentez vos chances de transformer. Répondre aux avis va également montrer aux robots de Google que votre fiche n’est pas à l’abandon. On retrouve souvent cette dichotomie entre les robots et l’utilisateur dans le SEO, elle est présente ici également.

 

 

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour mettre en place et gérer votre My Business. Comme vous avez pu le constater, il n’y a rien de bien difficile, il faut juste consacrer un peu de temps à cette fiche et interagir avec vos clients. Si vous avez néanmoins des questions, n’hésitez pas à contacter l’un nos experts Google.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Lucas Briche

WordPress Video Lightbox Plugin