Comment mesurer le succès de votre site internet ?

Pour savoir mesurer le succès de votre site internet et donc savoir si votre site internet est performant et quelle est sa contribution aux objectifs de votre société (qu’elle soit une société entièrement web ou non), il (vous) faut étudier les bonnes données. A cause de la jeunesse du média Internet, la plupart des propriétaires de sites internet n’utilisent pas les bons outils pour suivre l’évolution de la performance de leurs sites.

Avant même de choisir les outils, il faut déjà savoir quels sont les indicateurs cruciaux pour votre activité. Ils vont dépendre du business model de votre site, mais sont tous basés sur le même principe évident : votre audience doit vous rapporter plus d’argent qu’elle ne vous en coûte.

Voici un exemple des indicateurs à suivre pour trois grands types de sites :

Sites de e-commerce :

  • Chiffre d’affaires
  • Marge
  • Taux de conversion
  • Panier moyen
  • Coût d’acquisition moyen

Pour les sites de e-commerce, c’est évidemment le chiffre d’affaires qui prime mais il faut être très attentif au taux de transformation de visiteurs en clients et au panier moyen pour assurer votre marge.

Sites de génération de leads (formulaires) :

  • Nombre de leads
  • Taux de conversion
  • Revenu généré par les leads
  • Coût par lead
  • Revenu par visite

Si l’objectif de votre site est de générer des leads (des formulaires remplis), les deux indicateurs principaux sont le nombre de formulaires générés et le taux de conversion car plus votre taux de conversion augmentera, plus votre nombre de leads générés pour le même coût de prospection augmentera. Gardez l’oeil sur le revenu généré par les leads, il est important que vos leads soient qualifiés pour pouvoir les transformer en clients.

Sites avec de la publicité :

  • Chiffre d’affaires
  • Marge
  • Nombre de pages vues
  • Coût moyen par visite
  • Revenu moyen par visite

Nouveau call-to-action

Pour les sites qui basent leur trafic sur la vente d’espaces publicitaires, le chiffre d’affaires est bien entendu l’indicateur numéro un mais la marge entre le coût moyen par visite et le revenu moyen par visite est tout aussi importante. Plus ce ratio augmentera, plus votre site sera rentable.

Les indicateurs qui ne sont pas cruciaux

Le trafic

Le trafic est trop souvent perçu comme l’indicateur principal de la performance d’un site internet, à tort. Si 100 000 nouveaux visiteurs viennent sur votre site mais qu’ils n’achètent rien (ou ne remplissent pas le formulaire, ou ne cliquent pas sur les publicités), cela n’aura servi absolument à rien.

Temps passé sur le site

Le temps passé sur le site est également un indicateur peu intéressant. Ce qui est important c’est que les visiteurs réalisent les actions que vous attendez d’eux, s’ils achètent vite, tant mieux !

Les hits

Bon, ça me fait de la peine d’utiliser encore ce terme qui date du moyen-âge du web et mesure le nombre d’objets (unités de texte, images, éléments de code…) téléchargés depuis un site internet. Aucun intérêt !

Les taux de conversion moyen de votre secteur d’activité

Il est normal de vouloir se comparer à ses concurrents, mais à moins que votre site soit une exacte copie de ceux de vos concurrents et que vous prospectiez exactement de la même façon, il ne sert à rien de vouloir comparer votre taux de conversion aux leurs. Chaque site a une audience, un design, une offre différents, ce qui rend la comparaison hasardeuse.

Les outils à configurer pour suivre les bons indicateurs et mesurer le succès de votre site internet

Pour suivre la plupart des indicateurs présentés ci-dessus, il vous faut configurer correctement un outil de Web Analytique. Nous recommandons à nos clients la solution Google Analytics qui permet à la plupart des sites d’obtenir les indicateurs nécessaires au suivi de la performance.

Google Analytics

Google Analytics va vous permettre de configurer des objectifs et des entonnoirs de conversion : vous obtiendrez ainsi les taux de conversion pour vos différentes sources de trafic, le revenu moyen par visite, le coût moyen par visite et le nombre de pages vues par visite.

E-commerce avec Google Analytics

Le plugin e-commerce de Google Analytics est relativement simple à mettre en œuvre et vous permettra de suivre le volume de transactions, le chiffre d’affaires généré, le panier moyen et le taux de conversion sur les sites de e-commerce.

CRM (Customer Relationship Managment)

Pour suivre vos visiteurs du clic jusqu’à la vente et encore plus, il vous faudra interfacer votre outil de Web Analytique avec un logiciel de gestion de relation client. Ceci vous permettra de suivre le taux de transformation de vos leads en clients, le suivi de vos ventes et de la satisfaction client.

Attention, aucune solution de Web Analytique ne vous fournira des chiffres parfaits, en raison des limitations techniques de ces solutions, il vous faudra toujours comparer les chiffres fournis à ce qui rentre effectivement dans vos caisses.

Gérez votre site pour le ROI

Une fois que vous aurez implémenté les bons outils et que vous suivrez les bons indicateurs, vous pourrez plus facilement hiérarchiser les améliorations à effectuer sur votre site pour qu’il soit plus rentable.

Si vous avez besoin d’aide pour implémenter les outils et pour définir les indicateurs clés de votre site internet, n’hésitez pas à nous contacter !

Nouveau call-to-action

10 commentaires

  1. Julien

    Bonjour Denis,

    Difficile à dire sans voir votre site, il est évident que mon article est plutôt orienté pour les sites à objectifs commerciaux. Quel est votre objectif principal pour ce site ?

  2. Nicolas

    La réponse m’intéresse aussi 🙂

    Je pense que ca doit être comme pour moi un site de « données », style wikipedia pour faire une grossier raccourci.

  3. Julien

    Bonjour Nicolas,
    Votre site est à ranger dans la catégorie « Sites avec publicité » puisque vous afficher des publicités payantes au clic.

  4. Nicolas

    Bonjour,
    il me semble qu’il manque des types de site qui remettent en jeu des indicateurs tels que le nombre de visiteurs, le temps passé… : Le site de communication institutionnel et le site éditorial type blog d’expert. Le premier s’adressant au grand public, journalistes, investisseurs… ; le deuxième ayant pour but de gagner en notoriété et de fidéliser.

  5. Julien

    @Nicolas : je n’ai effectivement pas traité les sites institutionnels, ces sites n’ayant pas de vocation commerciale. Quand aux blogs d’experts, si l’objectif est de fidéliser le lectorat (avec une inscription à la newsletter ou au flux RSS), on peut le ranger dans la catégorie des sites de génération de leads.

    @le courrier industriel : je connais de nom mais je ne l’ai jamais utilisé, Google Analytics me fournissant les données dont j’ai besoin.

  6. eirl

    Désolé mais je ne suis pas d’accord sur un point : le temps passé sur le site par un visiteur et en particulier le temps passé par page est un indicateur important selon moi pour Google qui distingue ainsi les pages qui contiennent réellement du contenu des autres. Or ce qui est important en terme de référencement rapporte au final davantage non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Sylvain Poquet

Expert Analytics (Certifié AdWords & Analytics)

WordPress Video Lightbox Plugin