Comment dompter votre taux de rebond ? Comment le réduire ?

Commençons par définir le taux de rebond :

Le taux de rebond (ou le Bounce Rate en anglais), c’est le pourcentage de visiteurs qui est entré sur une page web de votre site et qui la quitte sans avoir interagi ni consulté d’autres pages c’est à dire concrètement qu’ils n’ont vu qu’une seule page.

En gros, c’est comme quand vous vous promenez dans une rue marchande, que vous êtes attirés par une vitrine mais que vous n’entrez pas dans le magasin.

Par exemple, si votre taux de rebond est de 70 %, cela signifie que 70 % des internautes sont venus sur une page de votre site et sont repartis sans aucune interaction. Cela se traduit par un taux de conversion pratiquement nul.

Plus votre taux de rebond est bas, mieux c’est c’est.

Rappelons que le visiteur utile à votre e-commerce est celui qui passe au moins 1 minute sur votre site et voit plus de 2 pages. C’est toujours intéressant de savoir si vos visiteurs venus soit par le SEA soit par le SEO et s’ils sont restés longtemps grâce à un contenu pertinent.

Bien sûr, ce taux de rebond varie énormément en fonction de la typologie de votre site, c’est à dire si c’est un site e-commerce, un site de leads ou un site d’info c’est à dire de contenu pur.

Voici une infographie réalisé par Quicksprout, dans un article de blog de Hubspot, pour vous donner une idée des ratios :

Hubspot-taux-rebond

Le taux de rebond est un indicateur qui peut être mesuré à 2 niveaux :

soit au niveau du site avec l’analyse de ce taux sur l’ensemble des pages

soit au niveau de la page (page accueil ou d’atterrisage) car il permet de mesurer les pages qui posent un problème c’est à dire celles qui, avec un fort taux d’entrée, sont quittés aussitôt…

Ce qui aura pour conséquence de vous interroger sur l’ergonomie de votre page, sur un problème de ciblage de vos visiteurs et sur la pertinence du contenu.

Comment mesurer votre taux de rebond ?

Le plus simple est de connecter votre site à Google Analytics et d’aller consulter la « vue d’ensemble » de l’audience qui mentionne dans ses critères le taux de rebond.

Pour info : partir d’une page ou d’un site peut vouloir dire visiter un autre site, fermer l’onglet du site ou fermer son navigateur, mais le rebond est constaté également si vous laissez ouvert votre navigateur pendant une longue durée, qui est d’ailleurs paramétré par défaut dans Google Analytics à 30 minutes.

Ceci est un exemple pris sur 3 typologies de site de clients de notre agence, avec des data prises entre le 1er septembre et le 3 novembre 2016 :

– Typologie de site E-Commerce dont le taux de rebond est de 65,92%.

taux-de-rebond-site-leads

– Typologie de site de leads (formulaires à remplir) dont le taux de rebond est à 55%

taux-de-rebond-site-leads

– Typologie de site de contenu informatif dont le taux de rebond est à 49,58%


taux-rebond-site-contenu-agence-pumpup

Qu’appelle-t-on un bon taux de rebond ?

Peut-être est-il bon de rappeler que c’est une notion subjective qui dépend à la fois de vos objectifs et des autres data de votre site.

Voici une échelle de référence pour vous aider à vous y retrouver. Généralement, voici les taux :

  • Un taux de rebond situé entre 26 et 40 % est excellent
  • Un taux de rebond situé entre 41 et 55 % est bon
  • Un taux de rebond situé entre 56 et 70 est acceptable
  • Un taux de rebond situé au delà de 71 % est préoccupant.

Comment améliorer son taux de rebond ?

Améliorer le design, l’apparence et la mise en page de votre site. Votre navigation doit être fluide, votre mise en page aérée et claire. Ayez en tête de bien hiérarchiser vos textes, de faire des paragraphes courts avec des mots clés en gras et  d’intercaler des images.

Boostez votre maillage interne et créez des liens d’une page à l’autre de votre site à chaque fois que cela est pertinent. Ces liens sont autant d’opportunités pour vos visiteurs de cheminer sur votre site selon ce qui les intéressent, et ainsi de réduire votre taux de rebond.

Pensez au « Storytelling », cette pratique consistant à raconter une histoire en poursuivant un objectif marketing, a le vent en poupe. L’objectif est de raconter une histoire pour susciter chez vos visiteurs des sentiments... Par exemple en racontant l’histoire de votre entreprise, de vos employés, de vos clients satisfaits, en relatant un événement récent ou en publiant un communiqué de presse. Votre marque doit apparaître plus humaine aux yeux de vos visiteurs. Le blog est aussi un bon support pour vos histoires. Sans oublier bien sûr de relier vos pages de contenu à votre site.

Bien entendu pour à la fois faire baisser votre taux de rebond et améliorer votre stratégie digitale, vous pouvez demander des conseils à une agence web, comme nous ! et on pourra vous guider pour optimiser votre taux de rebond.

WordPress Video Lightbox Plugin