Comment contourner Adblock et optimiser votre stratégie digitale ?

En 4 ans, le phénomène des adblocks a quadruplé. Il est passé de 39 millions d’utilisateurs en 2012 à 200 millions aujourd’hui (pour un total de 3,4 milliards d’internautes).

Selon un sondage publié en mars 2016 par l’Institut CSA, près de 83 % des français se déclarent “irrités » par la pub en ligne, jugée trop intrusive. Ils en ont marre des pré-roll et autres formats intrusifs

infographie-csa-entete-adblock@infographie CSA Research

Chaque internaute reçoit chaque jour en moyenne 400 messages…. un chiffre proche du harcèlement publicitaire !

L’élargissement de l’adblocking soulève beaucoup de questions, à la fois chez les éditeurs de contenus mais aussi chez les annonceurs qui pourraient se retrouver privés d’une part importante de leurs clients dans un avenir proche.

Fabernovel Data&Media, l’agence en marketing contextuel vient de dévoiler une enquête intitulée « Adblock : enquête sur un détraqueur de performance digitale » , sur un échantillon de près de 10 millions de sessions desktop réalisées entre mai et août 2016  (parmi les utilisateurs de sites de retail,  fashion et travel)

Objectif de ce livre blanc : déterminer l’identité des utilisateurs d’Adblocks et l’impact réel des Adblocks sur les indicateurs clés de la performance digitale, comme le taux de rebond, le nombre de pages consultées, le taux de conversion, ou encore la valeur du panier.

Commençons par une définition sur l’Adblocking :

Ce sont des modules installés volontairement par les internautes pour bloquer le chargement et l’affichage des bandeaux pubs. Adblock et Adblock Plus sont les leaders  du marché de l’Adblocking.

Première question : Quel est le portrait robot des Adblockers ?

Cette enquête nous révèle que ce phénomène touche majoritairement les hommes soit 58% d’hommes contre 42 % de femmes et que les ⅔ des utilisateurs d’Adblock ont entre 18 et 34 ans suivie par celle des 25-35 ans. Le taux de pénétration est donc très supérieur chez les jeunes.

Deuxième question : Comment se comporte les utilisateurs d’Adblocks ?

Ces utilisateurs de logiciels bloqueurs de publicité sur Internet utilisent en grande majorité les navigateurs Firefox et Chrome.

Chrome arrive en tête avec un taux de pénétration de 22,7 % soit 976 752 visites et ensuite on retrouve Firefox avec un taux de pénétration de 25,7% soit 584 176 visites. Normal car les profils des utilisateurs sur ces navigateurs sont plus jeunes et plus actifs sur le digital.

Internet Explorer arrive loin derrière avec seulement un taux de pénétration de 0,06 %.

Il en ressort aussi que l’utilisateur d’Adblock est plus engagé que les autres car il consulte plus de pages par session soit + 8,5 % et présente un taux de conversion de 15% soit plus important que les autres internautes.

adblock-plus-agence-web
Troisième question : Quels leviers actionner et quelles stratégies mettre en place  retrouver la performance digitale ?

Les professionnels du digital doivent renouer avec un expérience utilisateur vertueuse, avec des messages publicitaires utiles, en donnant les moyens aux internautes de reprendre le contrôle afin que la publicité (re)devienne une source de valeur ajoutée.

3 leviers sont préconisés.

  • Un levier éditorial

Les annonceurs et les agences doivent rédiger des messages s’inscrivant dans le référentiel du site visité déja, puis en tenant compte des centres d’intérêt de l’internaute. Pour optimiser l’achat, il faut une alternative complémentaire et avantageuse auprès d’une audience hyper-ciblée… Pourquoi pas du Facebook Ads.

Pourquoi pas aussi s’inscrire sur le réseau social comme Instagram et trouver comment tirer parti de ce réseau en présentant et en partageant en images les produits et les services pour vous connecter avec les consommateurs.

  • Un levier stratégique

L’objectif est de développer une stratégie d’optimisation des campagnes en tenant compte de l’entonnoir de conversion et donc des datas collectées sur l‘ensemble des dispositifs digitaux de l’entreprise.

  • Un levier technique

Il faut bannir les pubs forcées et les pubs non skippables qui sont la première motivation d’installation d’un Adblock et laisser le choix aux internautes de visionner les pubs pour ainsi préserver l’image de la marque.

Il est clair que la consommation media est en pleine mutation vers le digital, notamment sous la poussée du mobile. D‘ailleurs, la pub en ligne devrait dépasser la pub télé en 2018… il faut donc se préparer !

Source : Fabernovel Data&Media

Pour en savoir plus, le  livre blanc est téléchargeable en PDF ici.

De plus, tous nos experts digitaux sont à votre écoute et votre disposition pour en parler… c’est par ici.

WordPress Video Lightbox Plugin