Choisir un nom de domaine : les bons réflexes

Choisir un nom de domaine est une étape importante dans le lancement d’un business sur internet.

Nom de domaine

Quel nom de domaine choisir ? Quelle influence sur les visiteurs, mon image de marque ? Le nom de domaine a-t-il une influence sur mon référencement ?

Sans être exhaustif, voici ce qu’il faut retenir.

Choisir le bon nom de domaine

– Acheter un nom de domaine générique ?

Le premier réflexe est d’acheter un nom de domaine qui correspond au nom de marque. C’est généralement une bonne pratique. Cela valorise votre image de marque.

Si le site concerne une activité complémentaire ou que vous n’avez pas encore défini de marque, cela peut être intéressant d’acheter un nom de domaine plus générique, un nom de domaine à mot-clé.

Il fera alors directement référence aux produits ou services que vous vendez. Attention cependant  à ne pas acheter un nom de domaine contenant un nom de marque.

Par exemple : coque-smartphone.com

Le nom de domaine reprend alors exactement la requête d’un internaute intéressé par ce produit. : il va taper « coque smartphone » dans la barre de recherche :

choisir un nom de domaine

Comme on peut le voir, sur cette requête, le nom de domaine comprenant le mot-clé exact remonte en bonne position. Dans les 3 première position, le mot « coque » est toujours dans l’url du site.

Choisir la bonne syntaxe:

– Avec ou sans tiret ?

Si vous pouvez vous en passez, n’hésitez pas à simplifier la vie de l’internaute et lui éviter d’utiliser un tiret. Si vous avez un nom composé, pesez le pour et le contre du tiret. Un nom composé sans tirets peut le rendre illisible ou inintelligible.

– Quelle extension choisir ?

Il n’y a pas de vérité absolue quant au choix de l’extension du nom de domaine. La plupart du temps vous devrez vous contenter de l’extension encore disponible. Si vous avez le choix il est préférable d’acheter à la fois l’extension nationale (.fr en France), et le .com.

Si votre site a vocation à vendre à l’international alors n’hésitez pas à acheter le .com et investissez quelques dizaines d’euros en plus pour acheter les extensions nationales. Ainsi vous protégerez  votre nom dans les principaux pays où vous serez présents.

Si votre activité est clairement locale alors privilégiez le .fr. Il est, dans une certaine mesure, valorisé par Google France pour le référencement naturel.

Les autres extensions seront beaucoup moins intéressantes, hors cas particuliers (.org pour les associations).

En ce qui concerne les extensions régionales ou de type .paris, nous n’avons pour l’instant aucun retour sur leur intérêt.

Pour résumer :

– Veillez à éviter un report des internautes involontaire sur un concurrent si vous achetez un nom de domaine trop proche d’un concurrent direct.

Simplifiez la tâche des internautes qui ont tendance à faire des erreurs orthographique (chiffres, traits d’union, homonymes).

Achetez le .com si disponible et ne pas hésiter à investir pour ne pas être « squatté ».

– Si vous avez déjà une notoriété de marque : achetez votre nom de marque avec les extensions correspondantes.

– Si vous venez de vous lancer : tester les noms de domaine descriptifs ou génériques. Les noms de domaines génériques ne permettent pas de construire une image de marque (branding) et souffrent parfois d’une mauvaise réputation aux yeux des internautes.

Ne soyez pas trop spécifique, notamment si vous êtes dans un premier temps une boutique « mono-produit ». Votre nom de domaine ne sera plus pertinent le jour où vous voudrez ajouter de nouveaux produits à votre catalogue.

Le nom de domaine influence-t-il mon SEO ?

Selon SEOMoz (développeur de solutions e-marketing), le nom de domaine (ou NDD) aurait de moins en moins d’impact au fil des années depuis 2010.

Cependant ce déclin ne concerne pas la première place de la page de résultats mais la moyenne de la première page.

Le nom de domaine a donc toujours un impact qu’il ne faut pas hésiter à exploiter lorsque l’on construit sa stratégie de visibilité sur internet.

Quelques facteurs pris en compte par l’algorithme des moteurs de recherche :

– L’ancienneté :

L’ancienneté du nom de domaine peut booster son effet sur votre positionnement. En effet, si un site avait auparavant utilisé ce nom de domaine vous pouvez indirectement profiter de la reconnaissance que donnait Google à ce site.

– Le renouvellement :

Vous obtenez un « bonus » de crédibilité quand votre NDD est renouvelé pour 10 ans plutôt que tous les ans. Cela signifie que vous construisez à long terme, que vous avez confiance dans la pertinence de votre site. C’est donc un facteur que prennent également en compte les robots qui se chargent de classer votre site internet dans les résultats de recherche.

C’est notamment pourquoi on peut voir des référenceurs et des sociétés spécialisées surveiller les noms de domaine à forte notoriété qui arrivent à expiration. Ces noms de domaines sont alors proposés aux enchères pour des sommes allant de 20€ à plus milliers d’euros.

Conclusion : choisir un nom de domaine à mots-clés ou pas ?

Comme souvent en SEO il est difficile d’être catégorique. Vous l’aurez compris il n’y a pas de solution idéale et cela va dépendre de votre entreprise et de votre stratégie.

Même si les noms de domaine a mot-clé ont moins d’impact, force est de constater que cela reste une stratégie viable. Les noms de domaine sont toujours pris en compte par Google et peuvent donc avoir un fort impact sur votre business.

N’hésitez pas à jouer sur les deux tableaux :

Si vous n’avez pas encore définit votre nom de marque il peut être intéressant d’y inclure un mot-clé et ainsi de profiter à la fois du bonus accordé au nom de domaine avec mot-clé sans les inconvénients sur votre image de marque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Léonard Chemin

Expert SEA
Référenceur
Spécialiste Adwords
Traffic Manager

WordPress Video Lightbox Plugin