10 points pour réaliser un audit SEO efficace

Un audit seo souligne les atouts et les points faibles de votre site. Grâce à lui, vous pouvez améliorer votre stratégie seo destinée à renforcer l’acquisition de trafic. Recourir à une agence seo comme pumpup maximise les chances de succès.  L’efficacité de la procédure repose sur l’analyse de plusieurs éléments, nous en avons listé 10.

audit seo

Audit SEO : trois premières étapes essentielles

1. Comprendre l’importance d’un audit SEO.

Un audit SEO vérifie la santé de votre site Web, il détermine ce qui fonctionne correctement, signale les éventuels soucis et évalue votre place au sein d’un marché qui devient de plus en plus concurrentiel.

L’évaluation portera notamment sur 4 aspects : l’accessibilité, l’indexabilité, les paramètres on-page et les critères hors-ligne. Les deux premiers sont plutôt d’ordre technique, elles consistent à déterminer si le site facilite le travail des moteurs de recherche. En effet, une excellente place dans les résultats affichés constitue une bonne indication sur les effets des actions réalisées. Par exemple, si votre site n’arrive qu’en cinquième page, sur un mot-clé important pour votre secteur, plusieurs efforts seront nécessaires. Les deux derniers éléments portent surtout sur le contenu, la manière de le présenter aux internautes, la relation avec les autres acteurs et l’image de votre site auprès des utilisateurs.

2. Vérifier l’accessibilité

Un site est accessible lorsque les robots parviennent à le parcourir de manière efficace.

Cette première étape porte sur 8 points clés.

Robots.txt : le fichier robots.txt est utilisé pour empêcher les robots des moteurs de recherche d’accéder aux sections profondes. Bien que le fichier soit très utile, il pourrait bloquer l’exploration par inadvertance.

Balise Meta robots : elle indique aux robots s’ils sont autorisés à indexer une page spécifique et à suivre ses liens. Il faut faire attention, le résultat est parfois contraire à l’objectif.

Code d’état http : les liens brisés nuisent au référencement, une bonne redirection est indispensable

Plan de site XML : il fournit une feuille de route pour les robots afin qu’ils puissent facilement trouver toutes les pages. Respecter le protocole, le soumettre à la console de gestion et inclure toutes les pages sont essentielles.

Architecture du site : elle définit la structure générale de votre site Web, présente sa profondeur verticale (combien de niveaux)  sa largeur horizontale à chaque niveau.

Navigation Flash et JavaScript, elles sont à éviter, les moteurs ont du mal à les parcourir

Vitesse site, les robots privilégient les sites dont les pages se chargent plus facilement.

Nouveau call-to-action

3. Évaluer l’indexabilité

Connaître le nombre de pages réellement indexé par les moteurs de recherche est également important.

La commande « site : » permet de connaître le nombre de pages indexées par les moteurs de recherche. Le scénario idéal serait que le résultat soit similaire à ceux obtenus lors de l’exploration et le plan du site XML. Un nombre moins important montre l’existence d’une pénalité ou une mauvaise accessibilité. Par contre, un chiffre trop élevé pourrait signaler l’existence de contenu dupliqué.

Après cette première étape, vous pouvez vérifier la présence des principales pages en effectuant une recherche basée là-dessus. Réaliser une exploration à partir du nom de votre entreprise est également conseillée. Normalement, votre site doit apparaître tout en haut du classement. Si ce n’est pas le cas, explorer les causes de cette situation est nécessaire.

Les 4 principaux paramètres On-Page

4. URL, les bonnes pratiques

Poser les bonnes questions permet de savoir si vous appliquez la bonne pratique en matière d’URL ou non.

L’URL est-elle courte et conviviale ? Une règle simple consiste à privilégier les liens dont la longueur est inférieure à 115 caractères.

L’URL contient-elle des mots-clés pertinents ? Le lien doit décrire efficacement le contenu correspondant en séparant les termes importants par des traits d’union “-” et non des tirets “_”.

En plus de ces deux éléments, il est également préférable d’utiliser des liens statiques. Si instaurer un dynamisme est indispensable, il faut enregistrer les paramètres au sein de Google Webmaster Tools.

5. Un contenu de qualité

Une longueur d’au moins 400 mots est nécessaire. Par ailleurs, il faut éviter les fautes d’orthographe et de grammaire qui discréditent votre site. Se poser les bonnes questions est également utile.

Le contenu a-t-il de la valeur pour votre auditoire ? Les mesures telles que le taux de rebond et le temps passé sur la page indiquent la pertinence des articles proposés par votre site.

Les articles contiennent-ils des mots-clés ciblés ? Apparaissent-ils dans les premiers paragraphes ? Toutefois, le bourrage est une pratique contre-productive. Il incite les moteurs à classer votre site en tant que spammeur.

Le contenu est-il facilement lisible par les moteurs ? Les codes flash ou encore javascript nuisent à une bonne compréhension.

Chaque page doit répondre à une question précise et cibler un mot-clé spécifique. Par conséquent, il est important que plusieurs pages soient conçues en fonction d’un même terme. Enfin, les contenus dupliqués sont pénalisés par les moteurs de recherches. Heureusement, des outils permettent de réaliser des vérifications rapides.

6. Optimiser les marqueurs HMTL

Le Titre SEO sert à identifier une page, il apparaît en premier dans les SERP, et c’est souvent la première chose que les gens remarquent sur les publications des médias sociaux. Lorsque vous évaluez le titre d’une page individuelle, vous devriez vous poser les questions suivantes :

Le titre est-il succinct ? Une ligne directrice couramment utilisée consiste à ne pas dépasser 70 caractères.

Le titre décrit-il efficacement le contenu de la page ?

Le titre contient-il un mot-clé ciblé ? Le mot-clé se trouve-t-il au début du titre ?

La Meta Description n’agit pas explicitement comme un facteur de classement, mais elle affecte le taux de clics dans les résultats des moteurs de recherche. Une longueur maximale de 155 caractères est tolérée. Néanmoins, trop de mots-clés nuisent les efforts réalisés.

Une image peut dire mille mots aux utilisateurs, mais elles sont muettes pour les moteurs de recherche. Lors de l’analyse, les deux attributs les plus importants sont le texte « alt » et le nom de fichier. Ils doivent inclure des descriptions pertinentes et si possible, contenir des mots-clés ciblés.

7. La pertinence des liens sortants

Lorsqu’une page est reliée à une autre, ce lien est une approbation de la qualité de la page de réception. Ainsi, une partie importante de l’audit consiste à s’assurer que votre site est relié à d’autres sites de haute qualité.

Les liens sont-ils pertinents au contenu de la page ? Un lien sortant doit compléter le contenu.  Dans le cas contraire, il conduit à une mauvaise expérience utilisateur et réduit la pertinence de votre page.

Les textes d’ancrage sont-ils optimisés ? Ils doivent décrire la page afin que les utilisateurs puissent se décider s’ils veulent lire ou non le contenu. Les moteurs pourront aussi bien identifier le sujet traité.

Y a-t-il des liens brisés ? Les liens qui renvoient un code d’état 4xx ou 5xx sont considérés comme cassés. Vous pouvez les identifier dans l’exploration de votre site, ou vous pouvez également utiliser un testeur de liens.

Les facteurs de classement off-page

8. Une bonne réputation est essentielle

La popularité influence les internautes et attire l’attention, elle constitue un indicateur précieux. Votre site gagne-t-il du trafic ? Comment est-il par rapport aux autres acteurs du secteur ? Le nombre de liens entrants constitue aussi un indice important.

La Fiabilité est primordiale, les utilisateurs accordent une grande importance à la sécurité. La présence de malware ou le rembourrage de mots-clés détruisent la fiabilité d’un site.

La qualité des backlinks influence la perception des moteurs de recherche. Il est donc extrêmement important d’analyser les URL entrantes et identifier les possibilités d’amélioration. Un lien provenant de 100 domaines et plus intéressant que 100 liens provenant d’un seul domaine. Il faut aussi prendre le temps de bien lire les descriptions, sont-elles rédigées de manière naturelle, sans nuire à la fluidité de la lecture ?

L’autorité d’un site est déterminée par une combinaison de facteurs comme la qualité et la quantité de ses backlinks, sa popularité, sa fiabilité, etc. Autrement dit, elle montre si un site figure parmi les références dans son domaine ou non.

Un bon engagement social est indispensable, car le Web devient de plus en plus social, le succès de votre site dépend de plus en plus de sa capacité à attirer des mentions sociales et à créer des conversations. Les mentions « J’aime » ou les retweets indiquent la viralité d’un contenu. Comme les liens entrants, évaluer l’autorité des personnes qui partagent les contenus est conseillée.

Acquérir les bonnes pratiques en matière de SEO

9. Auditer le site de ses concurrents

Pour certains outils, il suffit d’entrer l’URL de votre concurrent pour accéder à un aperçu des différents éléments ci-dessus. Dans un premier temps, un audit concurrentiel permet de connaître les bonnes pratiques et les erreurs à éviter. Mais surtout, elle facilite l’élaboration d’une stratégie appropriée. Par exemple, vous pouvez vous positionner sur des mots-clés longues traînes insuffisamment exploités par les autres acteurs. Le résultat de cette approche favorisera aussi l’ajustement de ses pratiques sur les réseaux sociaux.

10. Combiner une approche locale et externe

Votre équipe travaille régulièrement sur votre site, ils pourront effectuer les vérifications d’usage telles que le checking des liens brisés, l’analyse des statistiques de visite. En revanche,  lorsqu’il s’agit de réaliser une analyse en profondeur, collaborer avec une agence seo sera plus efficace. Elle disposera de plus de recul et elle est au courant de l’évolution des moteurs de recherche.

Le référencement naturel est un travail de longue haleine, il faut prendre le temps de bien choisir son partenaire en vue de maximiser les chances de réussite. Sensibiliser son équipe  à l’importance de l’audit, les former à l’utilisation des principaux outils constitue aussi une approche gagnante. En plus de son partenaire, il est important de s’ouvrir, participer à des évènements relatifs aux nouvelles technologies afin de connaître les tendances du moment. La mise en place d’un système de veille efficace constitue un premier pas. Ensuite, il est mieux d’entretenir une culture de l’excellence.

Nouveau call-to-action

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Eric Huertas

CEO & Consultant E-Business
Expert en optimisation digitale eric met à profit son savoir faire pour répondre au besoin des TPE, PME et Grand Comptes de rentabiliser leurs investissements web et de booster leur activités commerciales.

WordPress Video Lightbox Plugin