Les AMP entrent dans la danse du Web Mobile

Ça nous est déjà tous arrivé au moins une fois : abandonner notre navigation et renoncer à consulter une page sur notre mobile à cause d’un affichage beaucoup trop lent.

L’internet sur smartphone et sur tablette est un canal de plus en plus utilisé qui se doit d’être optimisé. Sauf que ce n’est pas le cas de tous les sites, ce qui engendre souvent la perte de lecteurs. C’est en Octobre 2015 que Google a commencé à nous parler de sa solution alternative pour répondre à ce problème : AMP ou Accelerated Mobile Pages. Ces pages sont maintenant déployées depuis le 24 Février et commencent à apparaître sur nos résultats de recherche. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

amp-pumpup

Les AMP sont un nouveau format de pages lancé par Google et qui ont pour but d’accélérer la vitesse d’affichage des pages sur mobile de 15 à 85% comparé à une page classique. Les sites utilisant cette technologie offrent une meilleure expérience mobile aux internautes qui naviguent sur leurs sites web via smartphone ou tablette. Ce qui, dans la finalité, permet de booster le taux d’engagement des internautes car, comme le rappel Clément Courvoisier, Directeur du digital du groupe les Echos, « sur mobile, le confort de lecture importe autant que la qualité du contenu« .
Le carrousel Google AMP permet aussi aux articles d’actualités qui ont la version AMP d’être mis en avant dans les résultats Google même si peu de recherche le propose pour le moment. Ces derniers devraient très rapidement prendre de plus en plus de place.
Les AMP utilisent aussi la technologie Open Source. C’est-à-dire que contrairement aux Facebook Instant Articles et Apple News qui possèdent leurs propres écosystèmes, les pages AMP sont stockées sur votre serveur.
Cette nouvelle technologie Google devrait donc offrir de nouveaux avantages aux sites web sur mobile.

Plusieurs sites ont d’ailleurs déjà mis en place cette technologie :
Wall Street Journal, New York Times, The Guardian, Les Echos  et La Stampa. Ainsi que : Twitter, Pinterest, LinkedIn et WordPress. 13 des 50 plus gros sites éligibles avaient déjà installé la technologie avant le 24 février.

Et quels sont les avantages d’un point de vue SEO ?

Officiellement, aucun “boost” n’a été annoncé pour les pages AMP, pour le moment …
Seulement, étant donné que les pages AMP offrent une rapidité de chargement optimale, Google pourrait très certainement les avantager car comme nous le savons, la vitesse de chargement est un critère que Google prend fortement en compte pour le SEO. Grâce à la vitesse de chargement des pages, l’expérience est améliorée ce qui génère un gain SEO via les algorithmes Google (Phantom ou Panda). Par la suite, on peut s’attendre à voir Google déployer un outil pour inciter tout le monde à utiliser les AMP.

Il ne s’agit pas de la seule évolution que l’on peut prédire. On peut aussi parler de la prochaine cible de Google qui sera très probablement les sites e-commerce. Actuellement, n’importe quel type de site peut utiliser les pages AMP. Donc même si quelques modifications doivent être apportées et quelques fonctionnalités ajoutées, le format AMP n’est pas incompatible avec les sites de e-commerce. En outre, c’est entièrement dans l’intérêt de Google que l’ensemble du Web Mobile soit optimisé afin d’y attirer des utilisateurs et éviter qu’ils se dirigent vers les applications en priorité.

Si les AMP aujourd’hui sont essentiellement utilisés par les sites d’actualités ou sites vitrines, on peut donc s’attendre à voir ce modèle évoluer dans les prochains mois vers du e-commerce.

WordPress Video Lightbox Plugin