6 erreurs à ne pas commettre sur Google Analytics

Google Analytics : l’outil d’analyse plébiscité par les webmarketeurs

Avec plus de 80% des parts de marché à travers le monde, Google Analytics occupe la place de leader parmi les outils de mesure des actions webmarketing tels que les campagnes payantes ou gratuites. Google Analytics permet ainsi de réaliser des analyses très précises sur le comportement des internautes et de mesurer, en temps réel, l’efficacité des actions webmarketing.
Il est donc indispensable de maîtriser parfaitement Google Analytics et s’assurer de ne pas commettre des erreurs de paramétrage !
erreurs google analytics

Les erreurs les plus courantes sur Google Analytics

Google Analytics est un produit efficient et facile à utiliser, mais afin de tirer le maximum de ce qu’il peut offrir, il est important de bien le paramétrer. Regardons de plus plus les erreurs les plus fréquemment commises par ceux qui débutent.

Nouveau call-to-action

Erreur dans l’installation du code de tracking

Le code tracking est un extrait de code JavaScript utilisé pour collecter les données d’un site web afin de les envoyer à Google Analytics pour qu’il puisse les configurer, stocker et reporter. En cas d’erreur d’installation, les statistiques des visites ne remonteront pas. Le code tracking, qui se présente sous la forme “UA-XXXXXXX-X” doit être installé avant la fermeture de la balise <head>.

Erreur dans l’utilisation des filtres de l’entreprise

Aussi bien les dirigeants que les employés d’une entreprise peuvent se rendre sur leur site web de nombreuses fois. Ces visites génèrent des données statistiques qui sont, bien entendu, comptabilisées par Google Analytics polluant ainsi ses rapports. Il est donc indispensable de filtrer toutes les adresses IP sur Google Analytics afin de les exclure des résultats.

Oublier de filtrer les robots des moteurs de recherche et les spammeurs

Les visites effectuées régulièrement par les robots des moteurs de recherche et les spammeurs sont, en absence d’un filtre, incluses dans les rapports de données. Ne pas les filtrer revient, entre autres, à avoir des taux de rebonds et des durées de visites anormales.

Erreur dans la définition de l’objectif

La plupart des utilisateurs ne vont pas plus loin que l’étape de configuration du code de tracking, en oubliant, le plus souvent, le suivi des utilisateurs. Il est cependant possible de créer des objectifs dans Google Analytics qui fourniront de précieuses données aux entreprises. Des données qui permettent d’évaluer avec beaucoup plus de précision les performances de leur site web. Vous trouverez ci-après quelques exemples d’objectif à mettre en place :

  • Le nombre de fois où un formulaire de devis ou de contact a-t-il été envoyé ?
  • Les internautes, ont-ils téléchargé les documentations PDF ou les e-books ?
  • Combien de comptes ont été créés sur le site ?
  • Combien d’inscriptions à la newsletter ont été générées par des clics des boutons ?
  • Combien de conversions ont été effectuées sur une période donnée ?
  • Quelles pages ont été le plus visitées ?

Pas d’association Google Analytics – Google AdWords – Search Console

Il est peut-être lassant, pour les entreprises qui gèrent des campagnes AdWords, de devoir se connecter séparément sur Google AdWords et Analytics pour évaluer les performances de leurs campagnes. Afin de travailler de manière plus fluide et moins fastidieuse, il est conseillé de lier son compte AdWords à son compte Analytics.
Il ne faut pas négliger d’associer au préalable le compte Analytics à la plateforme Webmaster Tools appelée de nos jours Search Console. Cela permet d’avoir accès à des statistiques telles que le taux de clic moyen vers une page donnée, les pages les plus populaires dans le SERP (page des résultats de recherche), les requêtes qui ont mené l’internaute vers votre site ou encore les appareils utilisés (ordinateur de bureau, tablette ou téléphone mobile).

Le module “Analyse des recherches sur le site” n’a pas été activé

Les sites qui proposent des contenus de manière régulière tels les sites e-commerce ou les blogs ont intérêt à mettre en place un moteur de recherche interne. Sur Google Analytics, le tracking du moteur de recherche n’est, par défaut, pas activé et pourtant, il fournit des informations très utiles comme les requêtes exactes saisies par les internautes, les mots-clés employés par les internautes pour les qualifier et aussi la possibilité d’observer les tendances des requêtes.
Les pistes évoquées dans cet article vous permettront d’éviter les pièges les plus courants dans l’utilisation de Google Analytics qui vous pourrez dorénavant exploiter pleinement.

Nouveau call-to-action

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'auteur

Eric Huertas

WordPress Video Lightbox Plugin